CES ASIA Shanghai 2017 Innovative French Tech June

 

.

 

Munich High End 2017 with JOSOUND May

.

 

AudioVideoShow Warsaw 2017 at Tulip and Sobieski Hotels November

 

...

 

Journées Portes Ouvertes ADHF 2016 Novembre

 

Des systèmes différents mais qui recherchent une musicalité naturelle
Je remercie ADHF avec Pascal Hifi et Lionel Hifi de montrer aux mélomanes et professionels l’importance de tous les maillons d’une chaine hifi

Pour la source numérique,RootMasterSound a été sérieusement apprécié et testé en particulier avec Gilles Douziech sur le diptyque audio 160 puis avec Rainer Weber de Kaiser Acoustics

 

 

 

 

 

 

 

 

AVShowreports 2016 Peter Breuninger

 

Music is filling the room beyond the area of the speakers

Strong presence is because of better resolution of what should be slow or fast sounding... once the setting of the imaging is superior to what you can hear on the main digital audio production

 

L' Audio Meetup 2016 ADHF
 

Les fichiers RM que nous écoutons désormais depuis plusieurs mois, offrent une pléniture, une incarnation, un naturel rarement entendus en numérique.

Lors de tests effectués pendant la semaine du son en Janvier 2016 et L'Audio Meetup en Mars, il n'était pas rare que les auditeurs préféraient les fichiers RM  au Vinyls, systèmatiquent le RM au CD d'origine, et même aux fichiers Hirez, Studio Master.

Le RM sera magique sur plus de 90% de la production de CD actuelle !

En savoir plus:

Pascal et Lionel HIFI

 

Le RM...
C'est un procédé de remastering conçu par Guillaume Chalaron. Il vous propose, à partir d'un CD, après un vrai travail d'orfèvre numérique d'obtenir un fichier Hd qui se rapproche de la bande Master. Le résultat est vraiment convainquant, cela sonne analogique, La dynamique est vraiment accrue, la présence est saisissante. Guillaume réussit à rattraper les gâchis réalisés trop souvent lors du mastering des CD. A découvrir absolument !

 

Munich High End 2016 AVANTGARDE ACOUSTICS

 

RM made up to 25 % more imaging when music came to be more dynamic
Fuller sound can fill the room

It is not just louder

At the same time pianissimo seem to merge from emptiness

 

RM v CD CAPTURED AT AVANTGARDE ACOUSTICS

 

Thanks to Armin Krauss and Holger Fromme

Avantgarde Acoustic Lautsprecher Systeme GmbH

 

Munich High End 2016 JOSOUND a great chance to hear RM v CD

 

"Guillaume is the man to contact about RM Remaster technology. Having heard his demonstrations for 4 days ... I can assure all that his unique process really does work. I have the CD of this but would never play it at a show, except to show how bad it is. RM transforms the sound ... Wider more focused soundstage ... greater dynamics and smoother more analog sound."
Joe Jouhal

 

Pierre Lagrange from Digital Family

 

RM CAPTURED AT JOSOUND

 

"Guillaume Chalaron does some clever stuff with files...i'll not pretend to understand it but it is clever and does sound great !!!"

Stuart Smith

 

Guillaume Chalaron a présenté son procédé de mastérisation des fichiers audio numériques et proposé une écoute comparative CD versus RM.


Aussi incroyable que cela puisse paraitre, l'algorithme développé par Guillaume est capable d'extraire de pistes CD des informations que l'on croyait perdues, et de se rapprocher au plus près de l'écoute d'un très bon vinyle et même des bandes master.

 

Démonstration et écoute comparative dans l'auditorium de Thierry Delmas. A la surprise générale, l'écoute du RM s'apparente bien plus à celle d'un fichier Haute Résolution et les qualités de spacialisation tant appréciées avec le vinyle s'y retrouvent.

 

Les travaux de Guillaume pourraient capter l'attention de diffuseurs de fichiers Audio Numériques, et même des éditeurs, car le procédé peut s'intercaler dans la chaîne de production musicale.

 

David Saingery

Adiatika

Electro Magnet Speakers

 

Le RM ramène enfin l'écoute des numériques au niveau de celle des données inscrites sur les enregistrements originaux
Les frustrations récurrentes sur la dynamique, l'image sonore, la texture, les harmoniques disparaissent

Le RM est calibré pour donner des réponses que les 45t/m transmettent sur de bons équipements et n'a pas d'équivalent qualitatif sur le marché numérique général

 

 

☑ Thank you Bert Hopman for testing the RM
So you seem to like the RM better than the MQA
Is that right ?

 

I just finished my test with the Meridian Explorer 2. A nice DAC with enough quality to remark differences between the testfiles. I used three music choices from 2L high res downloads with the following samplerates ; 44, 96, 192, DXD 352/176 (Master DXD 352 but converted by JRiver and Foobar to 176 kHz), DXD MQA and if possible RM32, RM64, DSD 64, 128 and 256.

 

At first I tested the musicfile from the Engegard Quartet with Joseph Haydn's String Quartet In D, Op. 76, No. 5 - Finale - Presto. Listened to the different files and the results were as follows. I was of course very curious about MQA
Yes MQA was better as 44 kHz but stucks about 96 kHz.
MQA sounds warmer and some deeper as 96 but the 3D picture was almost the same as 96.
RM32 (2L2 125) was the best of al the RM files and far better as MQA producing a nice warm, involving analog feeling sound with a 3D picture between 192 and DXD 352/176.


RM is far better than MQA because for two reasons

1. The colour and temperature of the quartet is better. It sucks you more in the scene.
2. The resolution is much higher than MQA, 6500 against 2.116 kBsec.

 

Download RM v MQA v 2L

I have listened a few times now to the download. I really like the warmth. No digital sterility or compression.

It's obvious to me at all.

I really think that your process is a major improvement over the "digital" sound

David Pomeroy

 

New 64bit Audio Format For Full Musical Experience 2016
R.M...Digital audio sounding analog

 

...ça fonctionne, en ce sens que oui, le R.M a un effet positif sur la musique ainsi re-travaillée.

Sur les dernières version appelée « full » on retrouve la dynamique originale associée à l’émotion. On s’éloigne des écoutes mécaniques, chirurgicales ou analytiques, rien de cela avec le RM qui même au travers d’un DAC DSD de base, est capable de nous procurer des frissons. Oubliez un instant ce que vous savez du numérique, je vous dirais que nous sommes à mi-chemin entre un master tape pour la dynamique et un LP pour le grain.
L’image stéréo tous comme les timbres, sont réalistes. J’ai eu à quelques reprises la sensations de visualiser l’artiste, ressentir son souffle, …
Je dois avouer que c’est en « live » depuis le système stéréo que les nuances me sont apparues avec évidence, car au casque, c’était plus subtil.

Si j’en crois mon instinct, il y a fort à parier que Guillaume parvienne à améliorer encore son process et tel l’initié qui trace le premier chemin, d’autres vont lui emboîter le pas.
J’espère que le message se rendra aux intéressés de l’industrie de la musique, les acheteurs de disques et à fortiori de musique

 

RM analog up to numeric

Magazine-audio

by Marc Philip

 

Your work sounds great, but it does not always sound like the original recordings
There are changes to both tonal and spatial qualities of the soundstage

But they are significantly better than the CD releases

 

Your work sounds very similar to what happens when I send CDs through my Theta Digital audio augmentation system

Theta digital is an all proprietary hardware and software solution costing $250,000

So it is beyond cutting-edge

I feel you were getting 94% of the way there by comparison but we have higher sampling frequencies and depth, which I do not need to rely on for the same sound

 

Jeremy Kipnis

Film & Television Producer, à Kipnis Studio Standard - Kss - Nyc, Contributing Writer / Columnist, à The High Fidelity Report et Associate Editor, à Positive Feedback Online
http://www.jeremykipnis.com/Ologe_Acoustic_-_North_America.html

 

Lecture en 32bit dac natif, pas de resampling sur aucun des fichiers écoutés. Lecture par audirvana+. J'ai écouté les trois fichiers de Roger Waters three wishes.
J'ai écouté avec ma carte son rme, mon dac 3dlab et mon dac Ifi microDSD
Les subtilités entre les fichiers RM et LP sont surtout décelables au casque... le grave plus marqué est lui présent aux enceintes aussi.

 

...effectivement en resample x4 la dureté est bien atténuée
Je vous relis et je viens de comprendre... en fait le travail est effectué à partir du fichier CD ??
Dans ce cas vraiment bravo car le résultat est très impressionnant
On a l'impression que c'est un nettoyage du fichier LP

Julien Reynaud
Ingénieur du son, à Ad Vitam records

 

☑ L'écoute CD peut-elle être améliorée ?
De très bons drives et DAC semblent le montrer.
Utiliser les limites de l'upsampling devrait redonner
un contour analogique au CD mais est-ce vraiment le cas ?

Une "référence" reste le vinyle car c'est de l'analogique pur.

Et pourtant...

Overblog by Christine Vautour

 

Audiopax, Antelope Zodiac Platinum, Lampizator, Avantgarde Acoustic Speakers

 

Dear Guillaume,

I have not yet had the time to speak to any professional people here in Germany regarding the opportunities of your software. I would need to know if you have already determined who your clients will be. 

Will you rather address to music labels or music download portals, so they could offer "vinylized" versions of their music? Or would you sell it to audiophiles, so they can "vinylize" their private CD collection?

In general I do have to say that your demo was convincing, and I'm looking forward to demoing the disc to other people as well. Chapeau, Monsieur!

Best regards

Armin Krauss
Avantgarde Acoustic Lautsprecher Systeme GmbH
Germany November 2014

 

☑ Bonjour Guillaume,

A Ecoute attentive à partir du PC, qui est pas mal loti côté audio.

Plus de matière et d'attaque, et malgré cela tout reste parfaitement distinct avec de l'air autour des instruments, de la profondeur et de la hauteur, c'est constamment doux. Le poids du grave s'accompagne d'une nervosité dont je ne parviens pas à dire s'il s'agit d'une qualité ou d'un défaut, il faudra pour cela passer sur la chaîne. Tous les instruments sont immédiatement identifiables, le son est parfaitement propre, sans coloration ni ajout de bruit. Je suis bluffé !

January 2015

 

B Last sunday I listened to RM versus Qobuz High Rez files on ElectroMagnetSpeaker LB12EX from Michel and Katy FERTIN - single ended GM70 from Jean-Luc BARRAL - and double mono Sabre ESS 9018 DAC. Every track turned to RM winner for a large audience. We were stuned by the space and natural sounding. We surely have to go closer now... Cheers Guillaume!

September 2015

 

Guillaume CHALARON - RootMasterSound

Par David Saingery · Mis à jour : dimanche 6 septembre 2015
 

Réconcilier audio numérique et analogique ? C'est le projet engagé par Guillaume.

A l'ère du tout numérique, la vente de disques vinyls connait un essort inespéré. Snobisme, attachement affectif ?

Ce n'est pas l'avis des audiophiles, ces gens réputés avoir deux oreilles (au moins) de chaque côté du crane.
Pour eux, le son numérique ne parvient toujours pas à rendre la fidélité et l'émotion que procure l'audio analogique.

Guillaume CHALARON en a fait son cheval de bataille et depuis 5 ans, il s'efforce d'identifier les différences entre le son de disques master vinyls et ceux du CD. Depuis peu, il a étendu son champ d'investigations aux bandes master.

Découvert par Dominique Mafrand et moi même en 2012 au Salon Parisien HAUTE FIDELITE du Marriott, il participait à l'aventure CAVaudio en 2014 au Salon Son & Image de Paris, puis accompagnait des show poussé par AVANTGARDE ACOUSTIC au salon de Munich en 2015.
Il a développé un algorithme ainsi qu'un processus novateur d'un très haut degré d'exigence technologique et qualitatif.
Confiez-lui vos fichiers audio numériques, CD, DVD, SACD ou même BluRay audio, vos oreilles vous diront merci!

 

David Saingery

Adiatika

Electro Magnet Speakers

 

☑ Bonjour Monsieur Chalaron,

J'ai pu enfin écouter attentivement les différentes pistes téléchargées, et les différences perçues sur mon système sont plus nettes qu'avec le système du magazine.

Globalement, et comme vous me l'aviez dit, les fichiers "modifiés" sonnent des manière plus souple, avec moins d'acidité sur les notes médium et aigu. Après, chacun perçoit les sons de manière différente mais au final, les fichiers revus donnent plus envie d'écouter.

 

Voici mes impressions pêle-mêle. Écoute par l'intermédiaire de VLC Player sur Mac Mini, DAC USB Weiss INT204, DAC S/PDIF Micromega MyDAC, préampli et amplificateurs mono Madotec à tubes, enceintes de pré-série Enceinte Bleue hybride (large bande coaxial à haut rendement), câbles secteur A.Charlin et Virtual Dynamic, câbles modulation nAr Cables et Madotec, câbles HP Leedh Universel dernière génération, câbles numériques BMC Pure USB1 et Actinote NC (S/PDIF).

 

Sur Craig Armstrong, le fichier RM donne l'impression d'une scène plus hampe, plus profonde, avec un meilleur étagement des plans sonores. La voix gagne en épaisseur. Le fichier wav original que je trouvais mieux au magazine avoue ses faiblesses sur mon système (moins de profondeur, voix plus râpeuse et moins ouverte, balance subjective légèrement plus montante).

 

Sur le Pink Floyd, le fichier de Guthrie 2011 est superbe (les basses un poil remontées ne m'ont pas gênées plus que ça) car il me semble qu'il apporte le compromis quasi parfait entre amélioration subjective (perte d'agressivité, meilleur rendu des plans, timbres plus propres) et respect de cette sonorité d'époque. Le côté rugueux de la guitare solo est bel et bien présent mais il n'accroche plus les tympans comme le fait le fichier original wav. Le fichier "protocole" se situe entre les deux d'un point de vue ressenti subjectif.

 

Sur Dark Side of the Moon, c'est le fichier RM qui m'a épaté le plus, plus encore que le UHQR car il réalise pratiquement ce que le fichier Guthrie apporte sur la piste précédente.

Si c'est votre travail, bravo, c'est très réussi.

 

Dominique Mafrand

Ingénieur du son

(rédacteur pour Haute Fidélité)

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
©Copyright 2015, RootMasterSound. All Rights Reserved.