Transfer Quality Ranking

LIVE

 

01. ANALOG RECORDING

Infinite "Resolution"?

02. VINYL 45rpm

03. DSD1024

04. VINYL 33rpm

05. DSD512

06. 32bit/352kHz (DxD)

07. DSD256

08. DSD128

09. 24bit/192kHz DIGITAL RECORDING

10. DSD64  (SACD)

11. 24bit/96kHz

12. CD 16bit/44kHz

13. Flac

14. Ogg

15. AAC

16. mp3

 

Dynamique

Les pistes sont affichées en 32bit float sur Audacity pour l'analyse

Les volumes sont ajustés pour des réponses similaires entre 800Hz et 2kHz

 

 

PINK FLOYD Time

The Dark Side Of The Moon

 

 

Les graphes ne disent pas tout!

Il s'agit de données numériques et non du ressenti d'une écoute réelle

Il manque des informations sur la vraie stéréophonie, la qualité des timbres...

 

Cependant les attaques sont plus rapides et dynamiques sur les RM et LP Uhqr

Le RM plus explosif (début), plus dynamique ensuite (montée en puissance du grave)

rejoint la masse de volume de l'Uhqr vers 3min15 en gardant un controle indispensable

Le Cd est nerveux sans pour autant dégager de puissance sonore

En conclusion, le RM pourtant issu du Cd répond davantage aux critères de la version LP Uhqr

 

LPs do have a usable dynamic range far greater than the measured dynamic range would suggest, and LPs consistently have higher relative dynamics over digital formats

But it is also true that LPs have higher distortion levels which translate to ultrasonic frequency harmonics

If LPs have higher distortion, it may explain why

LPs of digital recordings sound better than their CD equivalents

 

Echantillonage et Bit

Le CD avec sa fréquence d’échantillonnage de 44,1 kHz, très proche de la limite haute de la plage de fréquences Hi-Fi (20 kHz), oblige à disposer d'un filtre à fréquence de coupure brutale dans les hautes fréquences

(20db/octave). Un tel filtrage, nommé "filtre anti-repliement", détruit une grande partie

de la richesse et la finesse des enregistrements (pas seulement dans les aigus)

Ce problème fut très tôt identifié et les premières générations de lecteurs Cd furent équipés de circuits d'interpolation afin de suréchantilloner le signal numérique, et ainsi de corriger le problème de l'atténuation des harmoniques à haute fréquence.

La numérisation se mit également à utiliser le suréchantillonnage pour éviter l'utilisation de filtres trop abrupts

 

Des fréquences d’échantillonnage plus élevées (96kHz...) permettront une meilleure transparence, une restitution de l'espace acoustique plus réaliste, une localisation plus fine, et un signal plus défini, notamment sur les transitoires.

Une résolution de 24bit au lieu de 16bit permettra de réduire le niveau du bruit numérique (de quantification) et d'avoir ainsi accès à une dynamique plus large mais surtout plus "souple"

Les fichiers RootMaster sont disponibles en 24, 32 et 64bit

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
©Copyright 2015, RootMasterSound. All Rights Reserved.